Animation jazz à Paris pour un pot de départ

Le 2 juillet 2015, Cabaret Deluxe à eu le plaisir de réaliser une animation jazz à Paris, à l’occasion d’un départ à la retraite au sein des éditions Nathan.

Du jazz à la Cité U

Le prestigieux salon Honnorat de la Cité Internationale Universitaire de Paris était privatisé pour l’occasion. Quelques deux cent invités étaient présents pour un cocktail dînatoire ponctué de discours et riche en émotions et remise de cadeaux pour le départ en retraite d’une grande dame de l’édition scolaire.

Cabaret Deluxe était en place avant l’arrivée des premiers invités. Ils ont ainsi pu découvrir le parquet Versailles du salon et la vue sur le parc de la Cité U. au son du jazz des années 30.

Cabaret Deluxe - Animation Jazz Paris

Animation Jazz Paris, Cité U. Salon Honnorat – Tous droits réservés, ©Light eX Machina, 2015

Un niveau sonore adapté aux conversations

Nous étions placés sur une scène disposée pour l’occasion devant l’imposante cheminée en marbre. La demande des organisateurs était claire, il fallait que les gens qui avaient envie de discuter puissent le faire de manière confortable, sans être incommodés par une musique trop forte. Il fallait en quelque sorte avoir deux zones dans la salle : avec et sans musique.

Nous avons donc choisi une amplification depuis la scène plutôt que de nous raccorder au dispositif de sonorisation de la salle. Dans cette configuration, la musique est d’un niveau agréable pour l’écoute près des musiciens et devient un simple fond sonore à partir du milieu de la salle où les gens peuvent converser sans peine. Nous sommes parfaitement équipés pour l’occasion, nous avons donc fourni le matériel de sonorisation et l’avons installé.

Une animation jazz conviviale

Notre concert a été ponctué par des discours très inspirés et émouvants pour lesquels nous avons apporté une aide logistique (micros, réglage des niveaux…)

Nous retiendrons aussi la participation impromptue de plusieurs employés de Nathan qui sont montés sur scène pour rendre hommage à leur collègue en musique. L’un d’entre eux à la guitare et au chant et surtout Stéphane au saxophone qui a traversé la salle en jouant pour finir par nous rejoindre sur scène et faire le bœuf avec nous sur quelques standards.